L’Amphithéâtre d’El Jem en 3D

Le grand amphithéâtre

Situé au centre d’El Jem, cet édifice est construit sur un terrain plat et évite, contrairement aux deux précédents, toute servitude topographique. Au niveau mondial, il se classe à la sixième place pour ses dimensions  et à la troisième place en ce qui concerne sa préservation. C’est ainsi le plus grand des amphithéâtres  africains  qui pouvait  recevoir  30 000 spectateurs.

Construit vers le IIIème siècle après J.C., il s’inspire du Colisée de Rome. C’est donc une œuvre grandiose qui reçoit les plus forts adjectifs de la part des historiens, des archéologues et des architectes. On parle alors d’une « architecture grandiose », de « proportions harmonieuses » .

En effet, il fait partie des derniers amphithéâtres construits dans le monde romain et il a pu profiter des progrès et des expériences passées. Ce monument constitue également un système perfectionné puisqu’il était utilisé comme impluvium recueillant toutes les eaux de pluie dans cette zone aride.

Le grand amphithéâtre soumet la ville à une réglementation datant de 1905, interdisant la construction d’un étage dans certains cônes de visibilité délimités par le Plan d’Aménagement Urbain. Sur toute la zone urbaine, le règlement interdit également la construction de plus d’un étage afin de protéger la visibilité sur le monument depuis toutes les routes venant à El Jem. Cette réglementation s’est trouvée renforcée par le classement du site au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ouvert au public, ce monument est aujourd’hui géré par l’AMVPPC qui se doit d’assurer sa conservation ainsi que sa promotion. Il est le cadre de plusieurs festivals de musique dont le Festival International de Musique Symphonique.

Visiter L’Amphithéâtre d’El Jem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *