L’objet domestique

Le culte que l’on porte en Tunisie à l’objet quel qu’il soit est la manifestation d’un sens esthétique aigu, que dévoile l’artisanat de ce pays. En témoignent par exemple les voiles du trousseau de mariage. Chaque voile a été exécuté comme s’il était la pièce principale du vêtement et comme s’il devait être porté seul. Pendant les jours qui précédent le mariage, on prend un vif plaisir à étaler devant les visiteurs les différentes pièces d’étoffes brodées ou tissées. L’un des produits art...
Plus

Parures et vêtements traditionnels

« La parure est un ensemble complexe d’objets et de signes imaginés et exécutés par les hommes vivant en groupe. Ces symboles expriment la spécificité de leur développement matériel, social et culturel ». L’apparat d’Eljem par sa richesse et sa diversité illustre à merveille cette définition. Subissant les influences des nombreuses invasions successives, l’originalité des parures tunisiennes constitue un agrégé de styles turcs, andalous, arabes et occidentaux. Remarquons avant tout l’évid...
Plus

Les tapis

Legs de l’antiquité, la Tunisie atteste d’une profonde vocation lainière et textile. Pour les jeunes filles, filer et tisser figuraient parmi les premières choses à apprendre à la campagne comme à la ville, jusqu’à une époque récente. Cette activité permettait de remplir tout le temps libre des ménagères. Ainsi, l’exceptionnelle importance des tissages de laine est attestée par la profusion et la variété des produits. On attribue aux turcs l’introduction en Tunisie du tapis à points noués...
Plus

Le cuir

L’autre spécialité d’Eljem est la confection de vêtements en cuir. Cette activité récente n’a connu son essor que depuis les années 1980. Aujourd’hui on dénombre environ 5 ateliers. Artisanale au départ, leur production s’est améliorée au point que tous présentent actuellement une structure d’entreprise. Ce secteur nous donne donc un bel exemple de naissance d’une industrie, évoluant en seulement dix années, de l’artisanat vers un système de production organisé capable de faire face à la concurr...
Plus

Histoire d’Eljem

Eljem, une ville du Sahel à la croisée des chemins El Jem se situe à un carrefour au milieu du Sahel et au milieu de la Tunisie. La ville se situe sur le principal axe routier tunisien, le GP1, à mi-chemin entre Sousse et Sfax. Elle est au carrefour de la GP1 et de la MC87 qui relie Mahdia et Ksour Essaf à Souassi et Kairouan. La voie de chemin de fer reliant Tunis au sud passe par El Jem. La capitale Tunis est à 200 kilomètres au nord et la mer à 30 kilomètres à l’est. El Jem est une ville ty...
Plus

Le festival international de musique symphonique d’Eljem

affiche-principale-eljem-2016-01-1520511
Le Festival est organisé depuis 2105 par : ASSOCIATION FESTIVAL INTERNATIONAL DE MUSIQUE SYMPHONIQUE D'EL-JEM Date de création : 2 mars 2015 –2015S00703APSF1 – JORT n° 43 du 9 avril 2015, page 2273. Adresse : Maison du Peuple 5160 Eljem Spécificité : Musique symphonique et classique - Opéra Périodicité : Annuelle (juillet -août) Le Festival : Le Festival International de Musique symphonique d'Eljem fondé par Mr Mohamed Ennaceur, ancien maire d’Eljem et ancien ministre et actuel...
Plus

Le Musée

mosaique
le Musée d'Eljem Créé en 1970 et rénové en 2002, présente une exceptionnelle collection de mosaïques de l'antique Thysdrus. L'extrême richesse du répertoire, la variété des thèmes, ainsi que la qualité artistique des mosaïques font de cette collection, l'une des plus prestigieuses de la Tunisie sinon de la Méditerranée. Cette collection se caractérise par des représentations parfois uniques dans leur réalisme tel que "le tigre attaquant deux onagres ou les lions dévorant un sanglier". Sont éga...
Plus

L’Amphithéâtre d’El Jem en 3D

amphitheatre-el-jem2
Le grand amphithéâtre Situé au centre d’El Jem, cet édifice est construit sur un terrain plat et évite, contrairement aux deux précédents, toute servitude topographique. Au niveau mondial, il se classe à la sixième place pour ses dimensions  et à la troisième place en ce qui concerne sa préservation. C’est ainsi le plus grand des amphithéâtres  africains  qui pouvait  recevoir  30 000 spectateurs. Construit vers le IIIème siècle après J.C., il s’inspire du Colisée de Rome. C’est donc une œu...
Plus